VA2CS à domicile pour les téléassisteurs

Ouvrez les yeux...

…et offrez un service haut de gamme à vos clients qui, sans rien à porter ni à appuyer, détecte automatiquement chute et perte de conscience. Grâce à la levée de doute visuelle, vous traitez vos alertes en 2 clics.

Détection de chute automatique

Détection de chute automatique avec levée de doute par image : temps de traitement de l’alerte réduit au maximum.

Actimétrie​

Levée de lit, passage aux toilettes, station prolongée dans un fauteuil.

Reconnaissance faciale

Reconnaissance faciale pour authentification des visiteurs et détection d’éventuels intrus.

Les composants

La suite VA2CS à domicile

Capteurs
De jour comme de nuit

VA2CS Mini
Aucune image ne sort de la maison
Sauf en cas d’alerte
Wifi Wifi intégré entre les capteurs et le VAC2S mini

Détectez et analysez tous les comportements dans chaque pièce*.

Un système innovant et un processus breveté.

*Le système se désactive automatiquement si plus d'une personne est détectée.

Un détecteur optique par pièce connecté au VA2CS mini en wifi
Le VA2CS mini connecté à Internet
Une alerte envoyée au centre de réception d’alertes du télé-assisteur
Archive des incidents, analyse de causes de chutes, preuve de responsabilités
Notification envoyée au soignant sur le terrain

Comment ça marche ?

Intégration

La solution VA2CS est intégrée à la majorité des systèmes de réception d’alertes : PNC de Tunstall, UMO de Verklizan et ESI

Pas de souci pour votre personnel, même interface de réception d’alerte
Compatibles avec Tunstall, Verklizan et ESI
Notification envoyée sur le smartphone du soignant via l’application VA2CS (iOS ou Android)

Témoignages

VA2CS en action

« Un soir, Madame X vivant seule à 83 ans glisse sur le carrelage en sortant de sa douche. Une alerte est générée automatiquement par le système VA²CS. Le chargé d’écoute appelle alors la fille de Madame X. Elle se met immédiatement en route. Dix minutes plus tard, elle entre dans la salle de bain et découvre sa mère sur le sol. Le chargé d’écoute appelle alors le SAMU. Madame X s’en sortira avec un bel hématome sur la cuisse. Grâce au système VA²CS, elle n’a pas passé la nuit au sol et a pu être prise en charge rapidement en lui évitant ainsi des complications graves.. »
Mme X , Paris X

« En plein mois d’août, Monsieur X, 74 ans, vit seul. Ses voisins sont partis en vacances, tout comme ses enfants. Les commerces sont fermés et il fait bien trop chaud pour sortir de chez soi.
Un soir en se levant du lit , il fait une chute et malheureusement son médaillon n’est pas à portée de main.Il ne peut donc activer manuellement l’alerte.
Le système VA²CS détecte la chute et alerte automatiquement le centre de téléassistance qui , par la suite , fera intervenir les pompiers
Plus de peur que de mal… »

Mr X , Nice
«Un soir , Madame X se lève pour se rendre aux toilettes. Comme très souvent elle ne pense pas à prendre son médaillon. Malheureusement elle chute dans ses toilettes et ne peut contacter les secours. N’ayant pas vu ressortir Mme X au bout de 20 minutes , Le système VA²CS envoi une alerte à la famille puis au centre de téléassistance. La famille intervient.»
Mme X , Région de Reims

Les questions fréquentes

En première instance, l’image est floutée mais permet de se rendre compte si une personne est au sol ou non. Si l’opérateur.rice a les droits, il.elle peut déflouter l’image. 

Une vidéo des 30 secondes qui ont précédé le déclenchement de l’alerte est accessible aux opérateurs ayant les droits de la visionner.

Nous contacter pour tout devis.

Aucune image ne sort de la maison sauf dans le cas d’une alerte. Dans ce cas, seule l’image qui a déclenché l’alerte et la vidéo des 30 secondes qui la précède sont envoyées et conservées pendant 15 jours.

Lorsque une alerte est générée, les informations de l’alerte (identification capteur, date alerte, date visualisation et date intervention et image associée) sont conservées. Aucune de ces données n’est conservée plus de 15 jours. Durant cette période, elles sont protégées et cryptées et donc uniquement accessibles aux personnels autorisés. Ces données ne sont pas considérées comme des données de santé. Le Télé-assisteur pourra donner l’accès à ces données en cas de requête par la personne concernée.

VA2CS dans la presse

Ils nous font confiance

Nos Partenaires